8 In Découvrir le Québec/ Featured/ Randonnées

3 randonnées incontournables proches de Québec : l’Acropole des Draveurs, le Mont Lac des Cygnes et Les Loups !

Au mois de mai, j’ai lu un livre de Mike Horn, considéré comme l’un des plus grands aventuriers de l’extrême : Vouloir toucher les étoiles! Ce livre est tellement fabuleux que je le classe désormais parmi l’un de mes préférés. Mike Horn y raconte toutes ses aventures les plus folles, celles qui font un jour rêver de l’inaccessible et infusent le désir profond de savourer chaque instant de notre vie. Mais sa lecture a surtout réveillé en moi l’envie de redécouvrir la nature si belle et la marche de moyenne montagne qui se mérite souvent dans la décision d’un effort physique hautement récompensé. Mon amoureux, déjà motivé à faire de la randonnée, m’a encore plus motivé à foncer! Nous sommes partis à Décathlon faire quelques achats qui nous ont permis d’entrer dans la peau de futurs “vrais aventuriers”. Bon, en confidence, nous savions que nous n’allions pas tenter l’ascension immédiate d’un 8000 himalayen, mais étions prêts, au fond de nous même, à découvrir les beautés secrètes de la belle province québécoise.

Le Québec regorge d’endroits merveilleux à découvrir dont des perles précieuses de la région de La Malbaie et de QuébecNous vous proposons de mettre vos pas dans les nôtres pour explorer le Parc National des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, le Parc des Grands-Jardins ainsi que le Parc National de la Jacques-Cartier qui se trouvent à quelques heures de Québec, disons entre 40 minutes et 2 heures 15.

L’Acropole des Draveurs : la plus sportive

Parc National des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie2h15 de Québec

Acropole des Draveurs

Au sommet de l’Acropole des Draveurs !

Nous avons souhaité commencer intensément avec l’une des balades les plus redoutées du Québec : l’Acropole des Draveurs qui se situe dans l’arrière-pays de Charlevoix.

Ce n’est pas une légende, la première heure est la plus difficile. À peine mis les pieds sur le sentier que ça monte déjà, que ça monte encore et encore durant les premiers kilomètres. Petit temps d’échauffement, d’adaptation du souffle et du mental pour, une fois le rythme pris, permettre à nos regards d’admirer en paix les points de vue qui s’offrent à nous de temps en temps. Arrivés au premier sommet, la vue panoramique est tout simplement à couper le souffle! Se trouve à nos pieds, la Rivière-de-la-Malbaie et, face à nous,  une végétation arctique alpine. L’Acropole des Draveurs comporte 3 points culminants que nous n’avons pas pu découvrir à cause du vent au sommet. 

Petit moment cute : dans les rétroviseurs de la voiture, mon amoureux à eu la chance de contempler avec fascination un petit ourson! Ce qui, à parler franchement, ne m’a pas beaucoup rassuré pour le camping du soir… Car si le bébé était là, où était sa Maman?????

➤ Pour en savoir plus rapido sur l’Acropole des Draveurs 

Niveau : difficile

Distance : 10,4 km (aller-retour)

Dénivelé : 800 mètres

Altitude : 1048 mètres

Temps : 5/6 heures

Lieu de départ : direction de Saint-Aimé-des-Lacs et continuer sur la rue Principale (route 138, camping du Pin Blanc).

Le Mont du Lac des Cygnes : la plus aménagée  

Parc National des Grands-Jardins1h34 de Québec

Mon père en visite au Québec !

Lors de notre descente à l’Acropole des Draveurs, nous avions croisé un randonneur qui nous avait fortement recommandé de faire la randonnée du Mont Lac des Cygnes. Mon Père étant auprès de nous durant une semaine à Québec, nous avons décidé de découvrir cette balade en sa présence ! 

Cette randonnée convient bien aux groupes ou familles, car elle est parfaitement aménagée : sentiers gravillonnés sur une grande partie, escaliers de bois dans les zones humides et glissantes, barrières de protection au sommet. Le moment le plus difficile est celui des escaliers qui mènent au sommet sur presque un kilomètre à partir d’un petit lac glaciaire merveilleux. Surtout, à cet instant, car il y a déjà 3 heures de marche dans les mollets, il ne faut pas perdre la motivation, car l’arrivée au sommet est, à mon humble avis, l’une des vues les plus impressionnantes et fascinantes de Charlevoix !

À nos pieds se trouve la taïga, végétation basse faite de buissons, de mousses, d’épinettes miniatures qui forme la zone de transition entre la forêt boréale et la toundra. C’est l’habitat du Caribou.

Au sommet, des tables permettent de repérer les lacs, rivières et sommets alentour ainsi que découvrir l’histoire étonnante de ce Massif des Laurentides, usé par le temps, qui fait partie de l’un des plus vieux de la Terre. Les sommets actuels ne représentent en fait que le socle, érodé par les millions d’années, de montagnes qui avaient la hauteur des plus hauts sommets himalayens actuels.  Eh oui !!!! Nous tenions nos 8000… un peu raccourcis par le temps, c’est vrai, mais laissez rêver!

De la haut un point de vue unique sur le cratère météorite de Charlevoix. Le nom de ce sommet aurait été donné grâce au lac situé en contre bas du massif et qui a une forme de cygne. 

Petit moment cute : mon père a sympathisé avec un petit écureuil  bien curieux et gourmand 

➤ Pour en savoir plus rapido sur Le Mont du Lac des Cygnes 

Niveau : considérée comme difficile 

Distance : 8,6 km (aller-retour)

Dénivelé : 430 mètres

Altitude : 961 mètres  

Temps : 4 heures

Lieu de départ : Centre de services, Mont-du-Lac-des-Cygnes (route 381, km 21) 

Les loups : voyage en pleine forêt

Parc national de la Jacques Cartier38 min de Québec

Balade les Loups

Au 2e belvédère de la balade Les Loups

J’avais déjà fait les Loups avec des amis, mais ce fut un bonheur pour moi de redécouvrir cette randonnée, la plus populaire du parc, mais qui reste tout de même un beau défi à relever ! Ce qui la rend difficile, à mon goût, ce sont certainement ces irrégularités faites de descentes, montées, virages, rochers, boues, etc.

La balade propose deux belvédères et je vous recommande fortement de faire les deux. Arrivés au deuxième, après une marche reposante en forêt, puis passages délicats donc attentifs sur rochers, peuvent être contemplées les vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski. On peut même observer au loin le Parc des Grands-Jardin !

Petit moment cute : nous avons croisé lors de notre balade un Cerf de Virginie qui s’est enfui à toute vitesse devant nous lorsqu’il a entendu nos voix. Sur la route, au retour, nous avons rencontré un petit renard roux.

➤ Pour en savoir plus rapido sur Les Loups

Niveau : difficile 

Distance : 11 km (aller-retour)

Dénivelé : 447 mètres 

Temps : 3 h 30 

Lieu de départ : Chemin du Parc National au km 16

ℹ️ À  S A V O I R

Au Québec, les entrées des parcs sont payantes et sont de 7,5$ par adulte et par jour !

Vérifiez avant de partir car certaines de ces balades ne sont pas ouvertes à l’année.

N’oubliez pas vos anti-moustiques, surtout pour la randonnée Les Loups

ÊTES-VOUS SUR PINTEREST?

Gardez cet article sur Pinterest. 

Et vous, avez-vous des randonnées à me recommander au Québec ? 

Ces articles pourraient vous plaire ♡

8 Petits mots

  • Reply
    Yuuki AngeNoire
    30 juillet 2018 at 04:30

    Wah ! Tu m’as trop donné envie de faire de la randonnée et de partir pour le Québec. Bien que j’avais déjà très envie d’y aller de base. En tout cas, tes photos sont sublimes et je dois avouer que ça m’a l’air bien sympa à faire, même si c’est très physique aussi. Tu dois avoir des souvenirs plein la tête ? Bonne journée et bonne continuation 😘

    • Reply
      Terrisse de poche
      3 août 2018 at 23:26

      Merci pour ton agréable commentaire. J’espère que le Québec aura la chance de t’accueillir un jour! Tu verras, tu ne seras pas déçu par les paysages et par les gens. Effectivement, des milliers de souvenirs.
      J’espère que tu repasseras par mon blog de temps en temps! ☺️

  • Reply
    Claire
    30 juillet 2018 at 05:15

    super rando, ça donne envie

  • Reply
    Audrey
    30 juillet 2018 at 15:39

    Celle du Lac des Cygnes me semble parfaite! Et je comprends ta légère angoisse par rapport aux ours 😀

    • Reply
      Terrisse de poche
      3 août 2018 at 23:23

      Si un jour tu as la chance de venir, j’espère que tu pourras faire le Lac des Cygnes. Qui ne serait pas angoissé à l’idée de croiser un ours ? 🧐

  • Reply
    La Maudite Française
    13 août 2018 at 10:15

    Très belle idée! En plus je ne connais aucune de ses 3 randonnées, même après 7 ans passé au Québec! Merci pour les découvertes 🙂

  • Reply
    Le guide complet pour visiter Québec — mes bonnes adresses, que voir, que faire, etc. – Terrisse de poche
    5 novembre 2018 at 14:29

    […] de la ville en fin d’après-midi. Et si vous prévoyez de faire de la randonnée en montagne, au Parc National de la Jacques Cartier en particulier, n’oubliez pas un anti-moustiques qui sauvera, à coup sûr, votre amour pour […]

  • Leave a Reply to Claire Cancel reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d bloggers like this: