Roadtrip vers la Péninsule de Bruce depuis Montréal

À 8h30 de Montréal, se cache la petite Péninsule de Bruce. Mais qu’à t’elle de si spécial me direz-vous? Des couchers de soleil somptueux, des falaises à faire rêver plus d’un grimpeur et de l’eau d’un turquoise à rendre jalouse la mer des Caraïbes.

Dans cet article je souhaite partager notre itinéraire, nos découvertes, nos émotions, mais aussi vous dire, en toute honnêteté, que cet endroit si beau perd un peu de son charme sous le poids d’un tourisme très important.

Lors de ce roadtrip, nous avons campé au bord de deux des cinq grands lacs : le lac Ontario et le lac Huron. 

CAMPING AU PARC PROVINCIAL DE PRESQU’ÎLE 

Nous espérions dormir au Parc Provincial de Sandbanks, mais c’est une mauvaise idée de s’organiser ici à la dernière minute, surtout en été! Chanceux tout de même, nous l’avons été, car un emplacement s’est libéré à la dernière minute au Parc Provincial de Presqu’île, petit parc situé au bord du Lac Ontario et proche de la petite ville de Brighton.

Petit fait marquant : dans ce Parc, il y a une Église et les Ontariens viennent camper avec leurs drapeaux du Canada, assumant, je pense, en ce geste, leur fierté d’être canadien

L’emplacement au bord du Lac Ontario est parfait. Le soleil couchant, comme souvent, fut un moment de contemplation, fascination et ravissement, avant que le bruit des vagues s’éclatant sur les rochers ne vienne bercer notre nuit.

Le camping est vraiment propre, de nombreuses activités y sont offertes sur place. 

Presqu'île

Il est possible de faire une petite ballade sympa depuis le camping jusqu’au Phare de Presqu’île. Il y a 2,5kms de plage où l’on peut marcher dans le sable et se baigner.

CAMPING À LA PÉNINSULE DE BRUCE, AU LAC CYPRUS

Le lendemain, nous avons repris la route en direction du Parc National de la Péninsule de Bruce afin de camper au Lac Cyprus.

Nos 4 jours de camping ont été marqués, malheureusement, par 4 jours de pluie qui ne me permettent aujourd’hui de partager que quelques photos de lieux que nous souhaitions visiter mais  qui doivent être vraiment agréables sous un soleil radieux…. et hors saison touristique.

LA GROTTO

Il s’agit d’une grotte naturelle à laquelle on peut accéder en étant dans le parc de la Péninsule de Bruce. Pour s’y rendre, il faut faire une petite randonnée de 30 minutes sur un peu plus d’1 km le long de la baie Géorgienne ou choisir le sentier qui démarre au stationnement numéro 2 pour une durée de 50 minutes. Prenez de bonnes chaussures, car la balade se fait sur des cailloux…. d’où le temps un peu long pour un petit kilométrage. 

L’eau est d’une couleur bleue turquoise presque transparente. Mais sachez qu’en été le lieu est bondé de touristes venus s’y baigner. Les gens crient, prennent des photos, s’entassent les uns sur les autres, ce qui enlève un peu de charme à ce bel endroit. 

Mais si vous continuez une dizaine de minutes, vous découvrez alors une petite plage rocailleuse cachée du monde, donc beaucoup plus tranquille, en sachant que la promenade continue jusqu’à Tobermory. Nous ne l’avons pas faite en raison du mauvais temps. 

TOBERMORY

La ville de Tobermory (ou bien le petit village de pêcheur) se situe tout au nord de la Péninsule de Bruce. Cela vaut vraiment la peine de s’y rendre afin de découvrir le Parc National Marin Fathom Five, et, puisque vous y êtes, vous installer au restaurant « The Fish and Chips » qui offre de bons fish and chips abordables, avec peu d’attente et un bon rapport qualité-prix. 

PARC NATIONAL MARIN FATHOM FIVE ET FLOWERPOT ISLAND

« Ce parc marin est le prolongement de la formation géologique de l’escarpement du Niagara », situé au bord des eaux limpides du lac Huron. Le parc comporte 20 îles, des phares, une faune et une flore unique, mais aussi pas moins de 22 épaves de bateaux!

Voulez-vous savoir pourquoi je voulais visiter ce parc? Parce que (préparez-vous à me juger et à penser que je suis bizarre) j’ai une peur bleue des épaves de bateau, mais une peur qui me fascine, car, paradoxalement, j’aime en voir! Voilà, c’est tout, je ne m’expliquerai pas plus. Ai-je été sirène après naufrage dans une autre vie? Où suis-je tout simplement bizarre ?

Mon copain a accepté d’accompagner mes fantasmes un peu fous. Nous avons donc pris un bateau vitré de la Compagnie The Blue Heron afin d’aller, sur le Lac Huron, voir les épaves et passer quelques heures sur l’île de Flowerpot Island. Durant le trajet sont expliqués les moments d’histoire survenus dans la Baie Géorgienne ainsi que ceux de certaines épaves de navires qu’il nous est offert de découvrir grâce au vitrage et à une eau vraiment claire.

Les quelques heures passées sur l’Île de Flowerpot Island nous ont permises de comprendre l’origine de son nom liée aux amas de rochers en formes de fleurs. Ce phénomène naturel est dû à l’effet de gel et dégel de la roche qui a fait éclater et tomber de gros morceaux de pierres sur les bords de l’île.

Il est possible de camper sur Flowerpot Island, mais il est impossible de réserver avant. Pour y séjourner,  il est nécessaire de faire une pré-inscription à Tobermory. Dormir sur cette île doit offrir la sensation de se sentir seuls  au monde.

LE LAC CYPRUS 

Mon petit coup de cœur pour la fin : le Lac Cyprus. C’est un petit lac intérieur d’une séduisante beauté. Il y est possible de faire du paddle, du canoé, de la natation bien sûr et de pêcher. Il est rare de voir une eau si claire au Canada. Je m’y suis baignée, que ce fut agréable!!!! Car, loin des eaux tièdes de nos Îles tropicales, je n’aurai jamais imaginé pouvoir m’immerger dans une eau chaude d’un lac Canadien. 

Notre camping était proche de l’eau. C’est là, au crépuscule, lors du coucher de soleil que j’ai réellement profité de la beauté et de la tranquillité d’une nature toujours belle et apaisante. 

Il faut savoir que ce camping n’offre pas de douche. 

LE RETOUR 

Afin de changer d’itinéraire au retour et rejoindre les Blue Mountains, nous sommes passés par la campagne Ontarienne, petit détour d’une vingtaine de minutes qui en vaut la peine : les routes, longues et belles, permettent d’admirer de belles maisons et de petits villages coquets. Elles longent le Lac Huron, et offrent un angle de vue différent de celui de la Péninsule de Bruce.

Afin de faire une pause, nous avons passé la nuit dans la petite ville de Kingston.

Si vous cherchez quoi faire sur la route entre Montréal et Toronto, je vous propose cet article : 5 lieux à faire sur la routes entre Montréal et Toronto.

➔ À PROPOS DE LA PÉNINSULE DE BRUCE

Vous l’avez ressenti depuis le début de cet article, mais ce n’est que mon humble avis : même si j’ai adooooré le fait de voir des épaves et découvrir des lieux magnifiques, il faut avouer que La Grotto, le Parc Marin Fathom Five et Flowerpot Island sont vraiment très, ou trop, touristiques. En pleine saison, ne pensez pas partir sur l’île de Flowerpot Island dans l’espoir de vous reposer. Je ne me plains pas, looooin de là, juste que je préfère vous parler en toute honnêteté. Je vous recommande donc d’y aller avant la période touristique, l’eau sera certainement plus fraîche, mais votre séjour sera certainement plus agréable.


 ℹ️ À SAVOIR

À 8h30 de Montréal

400 km aller / 400 km retour

20 $ à 30 $ la nuit de camping (Réservez à l’avance !)

Balade en bateau avec la compagnie Blue Herron + entrée dans le parc marin : 50 $

L’été, réservez (extrêmement) à l’avance vos emplacements de camping

Baladez-vous avec un produit anti-moustique, surtout pour les soirs de camping

Si vous réservez un logement par Booking, je vous offre un rabais de 25 $ ! Il vous suffit d’utiliser ce lien : ici


Publié par

Barbara, jeune réunionnaise expatriée au Québec. Après avoir vécu presque 5 ans à Québec, j'ai déménagé à Montréal. Mon but ? Partagez avec vous mon amour du Québec !

Laisser un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.