0 In Au quotidien/ Étudier/ Ma vie d'expat'/ Visas

Petit guide pour faire le tour du poteau (et le réussir!)

Je vous avais promis, suite à mon précédent article qui traitait du Permis de Travail Post Diplôme, de vous expliquer comment accélérer certaines démarches administratives sans passer par les demandes en ligne souvent fastidieuses. Devant l’impérieuse nécessité de valider rapidement mon Permis de Travail Post Diplôme, j’ai pris la décision de tenter de faire le tour du poteau. Mais qu’est-ce donc que cela ? À quoi cela sert-il ? Comment cela fonctionne-t-il ? Et bien, je vais tenter de répondre à toutes vos interrogations et bien plus encore. Mais attention, le tour du poteau ne fonctionne pas avec tous les types de visas! Renseignez-vous bien avant!

D’autres articles qui peuvent vous intéressés : Étudier au Québec ⏤ le guide completComment fonctionne le système médical au Québec?

Qu’est-ce que faire le tour du poteau?

Concrètement, faire le tour du poteau représente le fait de passer la frontière d’un pays puis à y rerentrer afin de faire valider un visa. Vous pouvez simplement faire l’Aller-Retour par voie terrestre ou bien partir en vacances à Miami et faire valider votre visa à votre retour à l’aéroport. Lorsque votre titre de séjour s’achève, il faut quitter le pays = faire le tour du poteau afin de faire valider le nouveau titre,  que ce soit juste pour avoir un tampon du poste frontalier ou pour réaliser la demande de votre nouveau titre de séjour.

La plupart du temps, vous avez obligation de sortir du territoire puis d’y re-rentrer afin d’activer le nouveau visa. 

Dans quelles situations faire le tour du poteau?

Vous pouvez faire le tour du poteau afin de valider un Permis d’Études, un Permis de Travail, ou faire tamponner un passeport et faire valider un nouveau visa préalablement fait en ligne et accepté.

Lorsque vous faites une demande de visa en ligne et que vous recevez une « lettre d’introduction au point d’entrée» pour un Permis de Travail Temporaire ou un Permis d’Études cela inclue que vous devez le faire valider en entrant au Canada. Donc, pour valider un permis EIC (PVT Canada, Jeunes Pro, au Stage coop, Jeunes-Pro VIE), vous devez obligatoirement quitter le Canada et y revenir.

En revanche, si vous avez obtenu une prolongation de séjour comme travailleur ou comme étudiant, vous n’avez pas à quitter le pays pour faire valider votre visa.

Comment faire le tour du poteau?

Vous pouvez le faire en voiture, mais si vous n’avez pas de voiture il vous est possible de faire le tour du poteau en autobus. Par exemple : vous pouvez prendre un autobus en direction de New York ou d’ailleurs. Vous dites au chauffeur que vous souhaitez vous arrêter à la frontière, lui expliquez la situation afin qu’il ne vous attende pas et avise son collègue de l’autre côté pour assurer votre retour. Vous n’avez dès lors qu’à suivre les mêmes démarches qu’en voiture, mais à pied de ce fait. Si vous n’avez pas de voiture, il y a souvent des annonces de personnes qui souhaitent faire le tour du poteau sur les sites tels que PVTistes ou Kijiji. Restez à l’affût ! 

ÉTAPE 1

Il faut descendre à la frontière américaine et demander un Refus d’Entrée de Territoire. À ce moment-là, les fonctionnaires des douanes américaines vont quand même prendre une photo de vous, vos empreintes, vous poser quelques questions, mais vous n’aurez pas à payer de visa ETSA !

ÉTAPE 2

Alors il faut faire le tour du poteau (muahaha) et revenir directement du côté canadien. À ce moment-là, vous donnez à l’agent des douanes canadiennes votre papier de refus d’entrée aux États-Unis en lui expliquant la situation. Il vous indiquera alors où vous rendre ensuite pour finaliser cette démarche. 

Où faire le tour du poteau?

Si l’on part de Québec, le poste-frontière le plus proche est Jackman aux É.-U. en traversant la Beauce. Tandis que depuis Montréal, les deux postes les plus proches sont Saint-Bernard-de-Lacolle et St-Armand/Philipsburg. Mais si vous souhaitez consulter la liste de tous les postes frontaliers, vous avez site suivant : ici

Faites bien attention et renseignez-vous bien sur le poste frontalier où vous estimez pouvoir vous rendre, car il existe DES POSTES FRONTALIERS QUI NE DÉLIVRENT PAS DE VISAS. Je vous parle d’expérience, car nous avions choisi un poste qui n’avait pas cette compétence et avions dû partir à celui de Saint-Bernard-de-Lacolle distant d’une petite heure.

Avez-vous besoin d’un ETSA?

Vu que vous n’entrez pas sur le territoire américain, vous n’avez pas besoin d’ETSA car vous demandez un refus d’entrée..

ℹ️ Choses impératives à savoir pour faire le tour du poteau ‼️

⏤ Tentez le tour du poteau avant de faire votre demande en ligne en étant certain d’avoir TOUS les documents demandés avec vous. Pour info, lorsque j’ai fait le tour du poteau, j’ai entendu la douanière dire à ceux qui avaient commencé leur demande en ligne de rentrer chez eux, car ils ne pouvaient en aucun cas accélérer une demande déjà enregistrée.

⏤ Faites une photocopie de TOUS vos documents avant de partir. Le douanier a récupéré tous mes permis d’études et je ne l’ai remarqué qu’une fois arrivée chez moi.

⏤ Il est plutôt recommandé d’aller valider son permis de travail ou son permis d’études en semaine, aux heures normales de bureau, car cela peut aussi permettre à l’agent des services frontaliers de contacter votre employeur s’il/elle a des questions à poser sur l’offre d’emploi que vous présentez.

⏤ Arrivez le plus tôt possible ! Soyez sur place vers 7 h / 8 h, même si les bureaux n’ouvrent qu’à 8 h, car ils ne font qu’un certain nombre de visas par jour. Je suis arrivée personnellement vers 11 h, mais j’ai été la dernière personne à être acceptée. 

⏤ Répondez honnêtement aux questions posées. Surtout  ne mentez pas car ils n’hésitent pas à vous questionner et fouiller au  besoin dans votre vie privée, les réseaux sociaux aidant en cela.

⏤ J’ai lu dans un article de Radio Canada qu’ « Un projet pilote en vigueur depuis plusieurs mois veut empêcher les gens de faire des allers-retours ou « tours du poteau », une technique qui permet aux travailleurs et aux étudiants étrangers de gagner des semaines voire des mois de démarches administratives.» Ils essaient donc d’enlever tout doucement le tour du poteau.

⏤ Les candidats aux permis EIC (PVT, Stage coop, Jeunes Professionnels, JP-VIE) doivent absolument avoir une assurance valide pour la période de leur statut sous peine de se voir refuser l’entrée ou de voir la durée de leur permis de travail écourtée.

PARTAGE CET ÉPINGLE SUR PINTEREST ♡

Faire le tour du poteau

Ces articles pourraient vous plaire ♡

Pas de petit mot

Laisser un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :