0 In Cityguide/ Cuba/ Voyages & escapades

Carnet de voyage : Cuba ⏤ Petites choses à savoir avant de voyager à Cuba & que faire à La Havane

Cette année, je rêvais de couper mon hiver québécois en deux et de partir vers le Sud… Alors comme une grande je me suis envolée seule vers le Mexique en premier (oui oui, je vous en parle bientôt!) puis 4 jours à Cuba. Je vous partage dans cet article mes conseils, car il y a quelques « petites choses » à savoir avant de voyager à Cubapuis vous guide sur les lieux à voir et visiter à La Havane.

Cherchez-vous des inspirations pour votre prochain voyage? Londres ⏤ Coup de foudre pour Notting Hill & Brésil ⏤ 4 jours à Belém do Pará

Voyager à La Havane

Havana, ooh na-na, half of my heart is in Havana, ooh-na-na (Ça y est, vous l’avez dans la tête? C’est avec plaisir!)

VOYAGER À CUBA : À SAVOIR AVANT DE PARTIR  

⏤ La monnaie utilisée par les touristes est le Peso convertible CUC, celle utilisée par les Cubains étant le CUP. Le taux de change du CUC est l’équivalent du dollar américain. (1 Peso cubain= 1 Dollar américain) Les devises cubaines sont disponibles seulement à Cuba. Je vous recommande d’échanger votre argent directement en arrivant à l’aéroport, car il est difficile d’échanger une fois en vadrouille sur l’île.

⏤ Faites bien attention, avant de partir de votre pays d’origine, de retirer la quantité d’argent que vous estimez devoir utiliser lors de votre séjour, car les ATM  (distributeurs automatiques de billets) sont presque quasi introuvables à Cuba.  À La Havane plusieurs guichets étaient vides (sans argent) ou ne prenaient pas notre carte québécoise, alors que ma carte française fonctionnait… donc, vérifiez bien avec votre banque !

⏤ Les cartes de crédit sont rarement acceptées, sauf dans certains hôtels… Mais, d’énormes frais sont alors pris pour leur utilisation

⏤ la nourriture cubaine est variée, mais, pour être honnête, j’ai trouvé très difficile de « bien manger » à petit budget, et même suis tombée malade au retour dans les suites d’un repas. N’ayant pas de réelles adresses à vous conseiller, je vous oriente vers cet article de Taxi Brousse : où manger à La Havane

⏤ Internet est une « denrée » rare. Afin d’avoir internet dans l’hôtel où nous étions à Varadero, nous avons payé 1 CUC pour 1 h. Lorsque l’on paye pour obtenir internet, cela fonctionne grâce à un système de carte prépayée. À La Havane, pour être honnêtes, nous n’avons pas vraiment cherché à nous connecter, car qu’est-ce que cela fait du bien de prendre ses distances avec ces petites machines qui grignotent nos vies, mais certains restaurants offraient cette option. 

⏤ Loger chez l’habitant est quelque chose de très commun, cela revient environ à 25 CUC, et le prix n’est pas négociable. Nos hôtes étaient des amours et ce fut vraiment une très belle expérience.

⏤ En tant que touriste, il n’est pas recommandé de boire l’eau du robinet à Cuba, même si elle est considérée comme potable. Choisissez l’eau en bouteille pour vous abreuver au quotidien et même pour vous brosser les dents, juste par précaution ! 

⏤ Cuba est resté figé dans le temps et c’est ce qui fait tout son charme ! Nous avons eu de la difficulté à trouver des supermarchés, des petits restaurants et il est impossible d’y trouver une franchise. 

⏤ Si vous entrez à Cuba en venant du Mexique, il vous faut un visa qui coûte 25 $ US. Il est aisément réalisable dans la file d’attente quand vous enregistrez vos bagages.

⏤ La légende est vraie, les vieilles voitures américaines sont partout.


Nous sommes restés 4 jours à Cuba, avons séjourné 2 nuits dans un “tout inclus” à Varadero et 2 nuits dans un airbnb à La Havane. Nous sommes arrivés à l’aéroport de José Marti à La Havane en début d’après-midi et, afin de nous rendre à Varadero, avons simplement demandé au kiosque d’information de l’aéroport les modalités “peu coûteuses” pour aller là-bas. Ils nous ont gentiment mis en contact avec un bus dont c’était la destination, et ce, pour 30 CUC par personne. Nous avons dû attendre une vingtaine de minutes afin que le mini bus se remplisse d’une quinzaine de personnes.

Nous avions profité d’un rabais afin de réserver l’hôtel Ibberostar à Varadero… vraiment sympa, agréable et suffisant pour nos deux jours où nous avons pu profiter du soleil et de la plage. Il faut savoir que Varadero est vraiment touristique, que c’est une baie remplie d’hôtels, mais, qu’à part chiller, se détendre et aller voir les dauphins, il n’y a pas grand-chose à faire.

Pour quitter Varadero et rejoindre La Havane, nous avons pris le bus Viazul… N’ayant pas réussi à réserver par internet, nous sommes arrivés par sécurité 1h avant le départ de notre bus. Ce fut vraiment rock’n’roll, car, a priori notre bus étant complet, nous devions attendre le prochain, mais en insistant un peu avec courtoisie, ils nous ont trouvé une petite place. Le trajet est de 2 h et cela nous a coûté 10 CUC


QUE FAIRE À LA HAVANE

Visiter La Havane était mon rêve de jeune pré-ado fan de Dirty Dancing 2… film vu, revu et rerevu au point de le connaitre par cœur ! Or quelle ne fut pas ma surprise de découvrir, en préparant notre voyage, que ce film ne fut pas tourné à Cuba, mais à Puerto Rico… Quelle déception pour mon cœur d’ado !

La Havane est un melting pot d’influences Afriquo-russo-américaines tant par son architecture, les traces visibles de son passé et son mode de vie. La chaleur et l’humidité de la ville lui donnent un certain charme et nous rappellent ainsi que nous sommes dans les Caraïbes. C’est une ville qui tente toujours de séduire les touristes et ne peut laisser quiconque indifférent. Elle m’a marqué pour de nombreuses raisons : le contraste entre de beaux quartiers restaurés qui font face à d’autres délabrés, de splendides façades d’immeubles collées à d’autres d’apparences abandonnées, le luxe face à la misère, la modernité passive face à la débrouille quotidienne pour survivre. Restée figée dans le temps de l’opulence à son parcours historique révolutionnaire, elle en tire aujourd’hui charme et beauté.

VISITER LA VIEILLE HAVANE

La vieille Havane (Habana Vieja) se visite aisément à pied. Notre airbnb se situant dans le Centre de la Cité, cela nous prenait seulement une vingtaine de minutes pour nous y rendre. Par malchance il a plu la seule journée que nous avions pour visiter la ville et n’avons pu la savourer autant que souhaité… raison pour laquelle cet article manque de photos.

À savoir: l’Office du Tourisme se situe au 505 O’Reilly, La Habana, Cuba.

Les quatre places principales de la ville à voir absolument: Plaza Vieja, Plaza de la Catedral, Plaza San Francisco de Asís, et Plaza de Armas. Afin de découvrir de jolies petites ruelles, je vous recommande de vous balader entre ces places en empruntant les rues Obispo et Mercaderes. Sur la place San Francisco de Asis, il est possible de monter au clocher de l’Église.

Partir sur les traces d’Ernest Hemingway? Le célèbre auteur à découvert Cuba en 1928 et en est tombé amour. J’aurais tant aimé visiter l’ancienne maison d’Hemingway qui est devenu un musée la « Finca Vigia », mais le temps nous a manqué. Allez boire un verre au bar El Floridita (Obispo No. 557 esq. a Monserrate, Havana 10100) où Ernest Hemingway passait ses après-midis à boire des daïquiris ! L’endroit est devenu hyper touristique et toujours rempli.

Visiter une usine de cigares ? Nous aurions souhaité visiter l’usine Real Fábrica de Tabacos Partagas qui se situe à l’arrière du Capitole, mais à ce jour sa visite en est interdite pour travaux… depuis des années. Il nous a été expliqué que la ville n’aurait pas le budget nécessaire à sa reconstruction ou que cela n’était pas dans leurs priorités.  Et me renseignant un peu plus, j’ai découvert que l’usine avait été déplacée de son emplacement d’origine et qu’elle se situait actuellement sur la Calle Padre Varela dans le Centro Habana. C’est la seule fabrique de cigares qui offre une possibilité de visites en achetant les billets à l’Hotel Saratoga ! Ne pas avoir pu la visiter est ma petite déception d’autant qu’il est difficile de trouver des cigares en vente dans La Havane.

HABANA CENTRO

Le Capitole délimite la Vieille Havane et le centre de la ville. Il fut mon bâtiment point de repère dans la ville, car visible de presque partout. Juste en face du Capitole, le Grand Théâtre de La Havane est reconnaissable grâce à sa splendide façade.

Il faut se balader sur l’avenue où se trouve le Capitole, appelée le Prado, afin d’admirer les belles façades et devantures typiques et colorées… mais aussi le festival des vieilles voitures américaines.

Le malecon est le bord de mer dont je vous recommande une balade au soleil couchant pour contempler la ville de loin et profiter de se faire caresser par les embruns de l’Océan.

Il est possible de boire un verre et de manger un bout sur ces deux rooftops : Hotel Inglaterra et La Guarida.

Où dormir à La Havane? Je recommande fortement notre airbnb (cliquez ici) situé dans le Centre de La Havane qui nous a coûté à peine une cinquantaine de dollars. Les hôtes sont adorables et l’appartement est très propre avec tout le nécessaire pour votre séjour à Cuba. Les hôtes nous ont même prêté un téléphone cubain afin de les joindre à tout moment si jamais… cette petite attention fut fortement appréciée ! 

 Le Centre de La Havane est un quartier bien plus défavorisé que la Vieille Havane, et laisse entrevoir dans des scènes de rues inhabituelles à nos regards de privilégiés de la Terre : files d’attente interminables pour acheter du pain dans une boulangerie vide à 21 h, viandes exposées en plein air et couvertes de milliers de mouches, cochon que l’on fait griller sur broche en pleine rue, et cette vielle femme souriante qui donnait à manger à une trentaine de chats faméliques agglutinés sur un trottoir. Et tant d’autres images saisies d’un regard furtif qui vous laisseront un peu de nostalgie au fond du cœur pour ce lieu hors du temps.

MES BONNES ADRESSES À LA HAVANE

PARTAGE CET ARTICLE SUR PINTEREST

Ces articles pourraient vous plaire ♡

Pas de petit mot

Laisser un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :